Lomé parmi les 15 principales villes de technologie en Afrique Featured

Written by  Juil 24, 2019

Les écosystèmes technologiques en Afrique ont connu une croissance au cours des dernières années, principalement alimentés par un torrent de fonds de capital-risque, de financements pour le développement, d'implication d'entreprises et de communautés innovantes en croissance constante. La ville de Lomé n’est pas en marge de cette évolution technologique avec la mise en place de plusieurs plateformes technologiques actives. Une étude publiée ce mois par le cabinet Briter Bridges et le programme GSMA Ecosystem Accelerator dénombre 13 hubs actifs au Togo et classe Lomé parmi les 15 principales villes de technologie en Afrique.

La dernière collaboration entre Briter Bridges et le programme GSMA Ecosystem Accelerator a permis d'identifier 618 plates-formes technologiques actives en Afrique. Ce chiffre est basé sur la définition de la GSMA pour 2016-2018 selon laquelle un hub technologique actif étant une organisation actuellement active avec une adresse physique locale, offrant des installations et un support aux entrepreneurs technologiques et numériques.

Le chiffre de 2019 représente un bond de 40% par rapport à l’étude de l’an dernier, qui en comptait 442.

Les catégories de hubs sont principalement basées sur le type de support ou d'installation offert aux entrepreneurs et incluent les incubateurs, les accélérateurs, les hubs d'innovation universitaires, les espaces de production, les parcs technologiques et les espaces de travail collaboratif.

Sur le plan continental, le Nigéria et l’Afrique du Sud restent les écosystèmes les plus avancés, avec respectivement 85 et 80 pôles technologiques actifs, offrant des collaborations et des réseaux d’investissement bien établis.

En ce qui concerne l’Afrique de l’ouest, la cartographie révèle que, outre la Côte d’Ivoire et le Sénégal, le Mali (14) et le Togo (13) ont montré des signes rapides de réveil. Toujours dans la région, l’étude relève qu’il y a des éléments d’écosystèmes naissants et en croissance notamment au Bénin et au Burkina Faso.

Voici un tableau des 15 principales villes de technologie:

Niveau 1 (20 à 40 hubs): Lagos, Le Caire, Le Cap, Nairobi et Johannesburg.

Niveau 2 (Plus de 15 hubs): Casablanca, Accra, Abidjan, Tunis et Abuja.

Niveau 3 (Plus de 10 hubs): Dakar, Bamako, Kampala, Dar Es Salaam et Lomé.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
TGCEL
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer