L’OCDI pour une meilleure prise en charge des Orphelins ou enfants vulnérables

Written by  Nov 21, 2019

L’Organisation de la Charité pour un Développement Intégral (OCDI-Caritas Togo) s’organise pour un soutien psycho-affectif aux Orphelins ou enfants vulnérables (OEV) affectés ou infectés par le VIH/SIDA. Elle a entamé  jeudi à Lomé une rencontre de deux jours relative à la capitalisation des expériences du programme national de Memory Box (MB) ou Boîte à Mémoire. A terme, l’Organisation veut offrir un espace de rencontre dédié aux préoccupations des acteurs sur le programme d’accompagnement psycho-social des OEV.

Dans son engagement à contribuer à la réponse nationale au VIH/SIDA, l’OCDI a exécuté de 2005 à 2013 le projet « Amour/Espérance » dans les centres de Kouvé, Dapaong et Kara.

Le projet a permis d’accompagner et améliorer la santé de 6.179 personnes avec le VIH. De même 5.229 OEV ont été identifiés dans les centres de mise en œuvre.

Cependant selon, le Révérend Père Bénoît Abaly Hodanou, parmi ce nombre important d’OEV, nombreux sont ceux qui développent ou risquent de développer des troubles de comportement si aucun soutien psycho-affectif n’est développé en direction de ce groupe.

C’est ce qui justifie, l’organisation de l’atelier de capitalisation des expériences du programme national de Memory Box, défini comme un espace d’échanges et de partage des connaissances produites par les différentes équipes de mise en œuvre dudit programme.

Au cours des travaux, les expériences développées par les trois centres seront au cœur de la facilitation. Les praticiens partageront entre eux leurs expériences respectives puis étudieront les adaptations et/ou les innovations apportées par les uns et les autres sur tel ou tel aspect de la « Memory box » et valideront ce qu’il faut retenir des connaissances et innovations proposées.

« Memory box » a pour objectif de favoriser le développement personnel et l’intégration sociale des OEV afin de les aider à grandir harmonieusement et à se projeter sereinement dans l’avenir. Le  programme vise à permettre aux organisations locales du Togo, d’initier et de développer une prise en charge psycho-sociale des OEV par la méthode innovante des boîtes de la mémoire.

Le Programme  « Memory box » résulte d’une concertation étroite entre l’association Sinomlando en Afrique du Sud, l’association Vivre dans l’Espérance et les centres de Kara et de Kouvé au Togo en collaboration avec Caritas-Togo.

Fermer

TGCEL
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer