Togo: la société civile s’organise pour accompagner le PND

Written by  Oct 22, 2019

La Plateforme de la Société civile pour la Consolidation de la Paix et le Renforcement de l’Etat (CSPPS) est présente depuis quelques années au Togo. Cependant pour des raisons de faiblesse organisationnelle, le pays est toujours en manque d’expérience dans le domaine. Pour rectifier le tir, une session de renforcement des capacités de la société civile a démarré mardi à Lomé. Le but est de mettre en place l’équipe-pays CSPPS.

La CSPPS est un réseau mondial composé d’acteurs de la société civile, d’experts et d’universitaires œuvrant pour la prévention et la résolution des crises et conflits dans les pays dits fragiles.

Le premier espace de dialogue politique qui réunit les pays fragiles et touchés par les conflits et la société civile est le Dialogue International pour la Paix et le renforcement de l’Etat (IDPS). Aux côtés du g7+ (Etats membres dit fragiles), la CSPPS fait partie de l’IDPS.

L’adhésion du Togo au g7+ a permis à la société civile de s’organiser une première fois en vue de mettre en place une équipe-pays pilotée par un point focal qui assurait la liaison tripartite entre l’Etat, les partenaires techniques et financiers et avec le secrétariat de la CSPPS.

Cette 1ère expérience d’équipe-pays n’a toutefois pas permis d’apporter de résultats concluants. D’où le besoin d’une  rencontre nationale de renforcement de capacités et de mise en place d’une équipe-pays avec à la clé la désignation d’un point focal de la CSPPS.

« Nous nous sommes réunis pour donner les moyens à la société civile togolaise travaillant sur les questions de paix, de sécurité et de développement afin d’une appropriation les principes du New Deal, et la mise en place d’une équipe-pays CSPPS autonome pour développer un plan d’action et une stratégie de suivi au niveau national », a expliqué Claire Quenum, coordinatrice de l’Ong Floraison.

Il s’agit notamment pour la société civile de s’organiser pour accompagner le Togo à travers son Plan national de développement (PND).

« L’avènement du PND du gouvernement du Togo et la Vision de Paix 2019-2021 de l’IDPS constituent ensemble une opportunité pour la société civile togolaise travaillant sur les questions de paix, de sécurité et de développement de réunir ses forces au travers d’une équipe-pays CSPPS, lui permettant d’être plus forte, de gagner en importance, d’asseoir sa légitimité, de mieux coordonner ses efforts et ses activités afin d’être plus efficace », a ajouté Mme Quenum.

A l’issue des 2 jours de travaux une assemblée générale constitutive sera mise sur pied pour veiller entre autres à la mise en œuvre du PND.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on mardi, 22 octobre 2019 13:16
TGCEL
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer