Togo: plus de 2000 armes à feu et 10 000 munitions brûlées

Written by  Sep 21, 2019

La journée internationale de la paix n’est pas passée inaperçue samedi au Togo. A l’occasion, la Commission Nationale de Lutte contre la Prolifération des Armes Légères et de petit calibre (CNLPAL) en collaboration avec le Centre régional pour la paix et le désarmement en Afrique(UNREC), a procédé à la destruction de munitions et des armes obsolètes et celles issues des saisies près de réseaux criminels ou d’individus qui ne sont pas habilités à les détenir. C’était en présence du ministre de la sécurité, le Général Damehame Yark et du Coordonnateur du Système des Nations Unies au Togo, Damien Mama notamment.

L’opération de destruction des armes obsolètes et saisies fait suite à la campagne de marquage des armes organisée du 22 août au 14 Septembre 2019.

L’action qui s’inscrit également dans le cadre de la commémoration du mois de l’amnistie décrétée par l’union africaine. Elle promeut une gestion efficace des armes et des munitions en se débarrassant de tout matériel obsolètes qui menacent la sécurité et l’intégrité physique des gestionnaires de stocks eux-mêmes, mais aussi des populations riveraines.

L’opération qui a bénéficié de l’appui de l’UNREC a permis de brûler plus de 2300 armes saisies (fusils de chasse, pistolets, armes de guerre) et plus de 10.000 munitions.

Pour le Commissaire divisionnaire Têko Koudouovoh, Président de la CNLPAL, c’est une démarche qui donne un signal fort des actions de l’Etat en vue de leur sécurité et bien-être.

« C’est un signal fort qui se donne aux organisations du crime aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des frontières des actions menées par le gouvernement dans le cadre de la sécurisation des biens et des personnes sur l’étendue du territoire » a souligné l’ancien Directeur de la Police nationale.

Le ministre de la sécurité et de la protection civile a salué et encouragé les forces de défense et de sécurité pour le sacrifice et la bravoure dont ils font montre pour venir à bout des réseaux criminels et récupérer des armes à feu dont certaines sont automatiques et d’autres de fabrication artisanale.

« Au Togo, nous savons tous ce que coûte la paix. En décidant de procéder à l’incinération de ces armes, nous réaffirmons notre engagement à œuvrer pour la préservation de la paix… Pour préserver cette paix, et tout ce qui peut menacer la sécurité, il n’y a pas d’état d’âme », a déclaré le Général Yark.

Présent à la cérémonie, le Coordonnateur du système des Nations Unies au Togo s’est félicité de la volonté du gouvernement du Togo à faire de la paix un élément déclencheur du développement.

Fermer


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on dimanche, 22 septembre 2019 14:39
TGCEL
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer