Une partie des séniors mercredi à l'ouverture Une partie des séniors mercredi à l'ouverture

Aux Universités du 3e âge, les séniors reconnaissants envers l’INAM

Written by  Oct 17, 2018

La Directrice générale de l'Institut national de l'assurance maladie (INAM), Myriam Dossou-d'Almeida a donné le ton mercredi à la 2ème édition des « universités du 3ème âge». L'événement enregistre la participation de près de 1000 séniors. L'édition de cette année est placée sous le thème : "les personnes âgées, richesse de la nation" et entend permettre aux bénéficiaires d'avoir une espérance de vie plus longue.

Au Togo, les personnes âgées représentent 6% de la population générale. Et pour elles, les Universités du 3e âge sont une initiative fort appréciable. Par la voix de leur représentant à l'ouverture de la 2e édition mercredi, ils ont déploré la mise en quarantaine du 3ème âge au Togo mais saluent l'assistance de l'INAM par l'organisation de cet évènement, en dehors de l'assurance maladie.

Pour la Directrice générale de l’INAM, l’organisation de cette manifestation fait suite au constat selon lequel les personnes âgées font souvent face à d’autres défis comme la réduction de la mobilité, la solitude, l’isolement, le manque d’informations sur leur conditions sanitaires, en dehors des maladies de vieillissement.

«Les universités du 3ème âge s’inscrivent dans une logique d’accompagnement des seniors grâce à l’information, l’éducation et la sensibilisation sur la santé et les questions liés à l’âge. C’est notre modeste contribution au bien-être général des séniors en trouvant des leviers adéquats qui puissent les aider à bien vivre leur vieillesse », a expliqué Myriam Dossou d’Almeida.

Plusieurs activités sont prévues dans le cadre de ces journées des séniors. On retient entre autre : des causeries-débats, des communications, des ateliers de formation, une foire des séniors. Des séances d'information et sensibilisation sont prévues sur les maladies comme l’hypertension, l’arthrose, le diabète, le glaucome et la maladie de Parkinson. Il se tient également une foire des séniors, un espace d’écoute et de conseil, un espace bio et une librairie du 3ème âge.

Selon la Directrice général de INAM, des experts et spécialistes de la question de la vieillesse vont parler de plusieurs sujets comme l’abandon, la maltraitance et la privation, des maux sociaux auxquels sont parfois soumises ces personnes qui n’ont pas demandé à vieillir.

La manifestation est soutenue par le ministère de la Santé et de la protection sociale, de même que des associations de personnes âgées dont l'Association Nos Années de Vie (ANAVIE-International). 

Rappelons que les Universités du 3e âge se veulent un événement à caractère institutionnel, pédagogique et sociétal. La première édition de ces journées s’était tenue les 21 et 22 décembre 2017.

Last modified on mercredi, 17 octobre 2018 19:48
TGCEL
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer