REDD+: le Togo se dote d’une stratégie nationale innovante

Written by  Juil 05, 2018

Le Togo  dispose désormais d’une première version de sa stratégie nationale REDD+. L’étude qui fait suite à l’élaboration d’un document de Proposition de mesures pour l’état de préparation (R-PP)  à la REDD+ doit être soumis aux acteurs des cinq régionaux du Togo  avant sa validation. La série de ces  sessions régionales de validation a été lancée jeudi à Lomé par le ministre de l’environnement et des ressources forestières, André Johnson.

L’élaboration de la première version de la stratégie nationale REDD+ s’inscrit dans le cadre du projet de soutien à la préparation à la Réduction des Emissions dues à la Déforestation et à la Dégradation des forêts (REDD+).

Il a été préparé aux ateliers régionaux de validation du 18 au 28 juin derniers où des acteurs à la base ont été consultés sur les axes stratégiques et les meilleures options pour sa mise en œuvre efficace. 

Selon le ministre de l’environnement et des ressources forestières, le processus d’élaboration de la stratégie nationale REDD+ du Togo est innovant et participatif.

Il implique toutes les catégories d’acteurs dans le diagnostic de la situation de référence et le choix des options stratégiques, ainsi que les mécanismes opérationnels de mise en œuvre des actions programmées.

« La stratégie nationale constitue une opportunité de proposer des mesures à court, moyen et long termes permettant de faire face à tous les défis liés à la déforestation et à la dégradation des forêts, en assurant une gestion durable des forêts, l’augmentation des stocks de carbone et la préservation de la biodiversité », a expliqué André Johnson.

La  préparation de cette stratégie est conduite par la Coordination nationale REDD+ et le Groupe national de travail, à travers les groupes thématiques sectoriels avec l’appui d’un consultant national, spécialiste en planification stratégique.

« Nous allons au cours de ces ateliers régionaux partager avec les acteurs l’ensemble des mesures programmatiques et politiques retenues pour réduire le déboisement et ou la dégradation des forêts, et de préserver et renforcer les stocks de carbone au Togo », a indiqué Hemou Assih, Coordonnateur national de REDD+

L’atelier sera aussi une occasion de faire une analyse critique avec les parties prenantes des options stratégiques REDD+ retenues et de formuler des recommandations et des orientations visant à corriger les lacunes juridiques, réglementaires et institutionnelles et le manque de capacités qui font obstacle à l’efficacité des actions engagées pour venir à bout des causes du déboisement et de la dégradation des forêts au Togo.

Last modified on jeudi, 05 juillet 2018 13:22
FNPT 2020
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer