Raymond Assoukou Krikpeu, le représentant de l'UEMOA au Togo Raymond Assoukou Krikpeu, le représentant de l'UEMOA au Togo

13 pays de l’Afrique de l’Ouest apportent des innovations au PIE

Written by  Nov 13, 2019

La 2è réunion de concertation régionale entre les commissions de l’UEMOA et de la CEDEAO et les Etats membres-Ordonnateurs nationaux du Fond Européen de Développement (FED) a pris fin mardi à Lomé. A l’issue des deux jours de travaux plusieurs décisions ont été prises. Parmi celles-ci, des innovations pour la présentation du Plan européen d’Investissement Extérieur (PIE).

Les innovations annoncées sont de trois ordres. Une approche intégrée pour faciliter la coordination du financement, l’assistance technique et le dialogue politique en vue de promouvoir des investissements durables dans les pays partenaires.

Un guichet unique et un portail web pour améliorer la transparence, l’accessibilité et l’efficacité des financements, ce qui constituera, selon les experts, un point d’entrée unique et simple pour les partenaires, les investisseurs et le secteur privé.

Et une garantie « fonds européen de développement durable (FEDD) » comme instrument innovant, apportant plus de flexibilité aux appuis.

Au cours de la rencontre, les participants ont également pris connaissance de l’approche intégrée du PIE à travers trois instruments majeurs : le FEDD, l’Assistance technique et le climat des affaires. Les domaines prioritaires de financement concernés par ces nouveaux instruments de financement sont entre autres investissements stratégiques et création d’emplois, éducation et mise en adéquation des emplois, environnement des entreprises et climat des affaires et intégration économique et échanges commerciaux.

La réunion a pris note du début des signatures des contrats de garantie avec les 13 institutions financières éligibles à la gestion indirecte des fonds de l’UE.

Aussi, les échanges ont-ils porté sur l’horizon temporel du PIE, la participation des banques régionales de l’Afrique de l’Ouest à la mise en œuvre du PIE et du lien entre cet instrument et l’accord de partenariat Cotonou. Des avancées au niveau des appuis aux banques régionales pour la certification aux piliers de l’UE ont été notées.

Une mise en œuvre de ces certifications pour leur permettre de prendre part au mécanisme de blending-mixage prêts/dons dans le cadre du PIE a été souhaitée.

Notons que le PIE a été adopté en septembre 2017, afin de contribuer à stimuler l’investissement dans les pays partenaires d’Afrique et du voisinage européen.

Il a pour  objectifs de contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable des Nations unies (ODD), tout en agissant sur certaines des causes profondes des migrations et de mobiliser des investissements publics et privés durables en vue d’améliorer le développement économique et social, en mettant l’accent sur la création d’emplois décents.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
TGCEL
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer