Des "criminels" du Nigéria et du Bénin incarcérés à Lomé

Written by  Sep 12, 2019

Les cybercrimes et autres forfaits se multiplient ces derniers temps au Togo. La police nationale est en alerte maximale et multiplie les interventions. En collaboration avec la cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF), elle vient de démanteler plusieurs réseaux de cybercriminels. Parmi les malfaiteurs se trouvent des nigérians et des béninois.

Les mis en cause ont été présentés en début de semaine à la presse et sont au nombre de 12. Il s’agit de 9 Nigérians, 2 Béninois dont une femme, et 1 Togolais.

Selon la police, ces malfrats opèrent à l’aide d’ordinateurs, de téléphones portables, de diverses cartes nationales d’identité, et de cartes visa prépayées.

Le porte-parole de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) a indiqué qu’ils sont organisés en 3 groupes pour attaquer les institutions financières, faire l’escroquerie et autre blanchiment d’argent.

« Le premier réseau prend pour cible les institutions financières, le deuxième est spécialisé en cyberescroquerie et en blanchiment de capitaux, et le dernier groupe de cybercriminels est composé de 8 Nigérians, qui se font passer sur les réseaux sociaux pour des hommes de races européennes afin d’escroquer leurs victimes », a expliqué Bakoma Bitédéba.

L’officier de police précise par ailleurs qu’un voleur à main armée opérant avec des pistolets à fabrication artisanale a été également arrêté.

Ces derniers temps, la plupart des malfrats n’arrive plus à passer les mailles des filets de la police togolaise, obligée d’engranger des résultats pour rassurer la police.

Fermer


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
TGCEL
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer