Gilbert Bawara Gilbert Bawara

Togo: Gilbert Bawara prévient Agbeyome Kodjo et Mgr Kpodzro Featured

Written by  Fév 26, 2020

La Dynamique Mgr Kpodzro continue de contester les résultats de l’élection présidentielle du 22 février. En conférence de presse mardi à Lomé, le prélat a annoncé que tout sera mis en œuvre pour arracher le pouvoir au profit du peuple togolais. L’évêque a même appelé à des manifestations vendredi à Lomé. Mercredi, le ministre togolais de la fonction publique, Gilbert Bawara promet une réaction ferme des autorités compétentes.

Le ministre togolais de la fonction publique est monté au créneau mercredi suite aux dernières sorties de Mgr Philippe Fanoko Kpodzro et de son candidat Agbeyome Kodjo. Pour Gilbert Bawara, les lois s’appliqueront de la manière la plus ferme, qu’on soit « un ancien Premier ministre ou un prélat émérite ».

« S’ils s’amusaient à vouloir poser des actes qui sont contraires à l’ordre public et à la loi, la réaction des autorités compétentes sera ferme », a déclaré Gilbert Bawara.

Ce puissant ministre de Faure Gnassingbé estime que la contestation des résultats doit se faire selon dans le cadre de la loi électoral qui préconise de saisir la Cour Constitutionnelle. M. Bawara affirme que le Togo est un pays de droit.

Par ailleurs, Gilbert Bawara raille les contestataires de la victoire de son patron. Le ministre de Faure Gnassingbé estime que les togolais ne s’intéressent pas à la démarche contestataire de l'ancien Premier ministre et du prélat.

« Les 2 personnages devraient tirer un certain nombre de conséquences et d’enseignements par rapport au désintérêt que les citoyens sont en train de manifester à leur égard. Les Togolais vaquent à leurs occupations », a-t-il dit chez Victoire FM qualifiant les sorties de Dr Kodjo et de l’évêque de « gesticulations qui n’ont aucune conséquence et portée ».

Gilbert Bawara accuse Mgr Kpodzro qui serait devenu « un élément d’agitation et quelqu’un qui œuvre pour le désordre et la confusion » au lieu de méditer et de prier pour la paix dans le pays.

Selon les résultats provisoires proclamés lundi par la CENI, le Chef de l'Etat sortant, Faure Gnassingbé est réélu avec 72,36% des voix. Il suivi de l'ancien Premier ministre, Agbeyomé Kodjo, crédité de 18,37% des voix. Le candidat du MPDD, qui se considère comme Président de la République élu, a rejeté "énergiquement" les chiffres publiés.

Fermer

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer