Jean-Pierre Fabre et Selom Klassou Jean-Pierre Fabre et Selom Klassou

Togo: Un coup de fil de Klassou sème la zizanie dans l’opposition Featured

Written by  Sep 19, 2019

C’est la déchirure totale actuellement au sein de de l’opposition togolaise. Une alliance mal nouée et qui a échoué au niveau de la commune Golfe 5 ressuscite les vieux démons avec des déclarations indignes des hommes et femmes politiques. Pendant qu’on y est, il se révèle qu’un coup de fil du Chef du gouvernement à l’ex-chef de file de l’opposition est à l'origine de la déclaration selon laquelle Jean-Pierre Fabre aurait négocié la mairie d’Amoutivé. Depuis, l'espoir d'une unité d'action en prélude à la présidentielle de 2020 s'est volé en éclat. Que s'est-il réellement passé ?

Depuis la semaine dernière, un audio circule. Dans l’élément,  Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, Secrétaire Général de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA) accuse Jean-Pierre Fabre, Président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) d’avoir négocié des maires avec le Premier ministre togolais. Une accusation qui aurait pour fondement un coup de file de Selom Klassoun à celui qui est devenu Maire d’Amoutivé.

En effet, on était le 17 août 2019 et précisément à l’apothéose de Dunenyon-Zan (fête des communautés du Grand Lomé) où l’on notait la présence du Premier ministre, de la présidente de l’assemblée nationale et des leaders de l’opposition dont Jean-Pierre Fabre.

A l’occasion, Selom Klassou s’approche de M. Fabre et le salue avant de laisser un message particulier : « Je vais vous appeler ». Chose promise, chose due. Le Premier ministre a fini par appeler le leader de l’ANC. On n’en saura pas plus sur le contenu des échanges téléphoniques.

Le 25 août, lors d’une rencontre avec Antoine Folly, Jean-Pierre Fabre a indiqué à ce représentant de la C14, avec qui il discutait de la Maire d’Aflao-Gakli, qu’il a eu Selom Klassou au téléphone.

« Au cas où je rencontre Monsieur Klassou, je lui ferai part de la question. Et je demande à Monsieur Antoine Folly, qu’est-ce qu’il en pense... Il n’a pas trouvé d’inconvénient et m’a demandé de ne pas évoquer le deal qu’il y a entre l’ANC et la C14, mais d’insister sur l’amélioration du cadre électoral », confesse l’ex-chef de file de l’opposition.

Jean-Pierre Fabre explique ensuite que l’ancien ministre Folly a souhaité partager la conversation avec Mme Adjamagbo et Me Apévon. Finalement, le patron de l’ANC, lui-même, sur avis de  son Conseiller spécial appelle la coordinatrice de la C14. Une rencontre a eu lieu entre les 2 responsables de l’opposition le 30 août et le coup de file du Premier ministre a de nouveau été évoqué.

« ... On s’est retrouvé de 16h à 16h45 ou 17h. Et je lui ai dit que voilà Monsieur Klassou m’a appelé et que je ne l’ai pas encore rappelé et que je l’ai dit aussi à Antoine Folly », précise M. Fabre qui dit n’avoir finalement pas rencontré Selom Klassou.

C’est le nouveau Maire d’Amoutivé lui-même qui donne le récit de ce qui s’est passé. Mais avant ces déclarations, l’affaire a éclaboussé l’opposition et mis à mal une possible collaboration entre l’ANC et la C14 quant à une stratégie unitaire pouvant mettre à mal le pouvoir de Faure Gnassingbé lors de l’élection présidentielle de 2015.

La Secrétaire générale de la CDPA qui a fait la déclaration au centre de la polémique ne s’est pas prononcée sur l’affaire. Mais l’ancien-futur candidat à la présidence togolaise s’est indigné.

« Je suis en permanence l’objet de calomnie, de dénigrements, d’attaques de toute sorte…», a indiqué Jean-Pierre Fabre qui n’est plus partant pour des conciliabules au sujet de la candidature unique de l’opposition. Pour lui, il s’agirait d’une solution à un problème qui n’existe pas.

Fermer


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on vendredi, 20 septembre 2019 12:08
TGCEL
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer