Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 763
Yark Damehane Yark Damehane

Yark veut éviter que des 'fous mettent à mal la sécurité des biens et des personnes' Featured

Written by  Sep 18, 2017

Yark Damehane, le ministre togolais de la Sécurité et de la Protection civile réagit au sujet des manifestations annoncées par l’opposition togolaise et le parti présidentiel UNIR pour les 20 et 21 septembre prochains à Lomé et dans plusieurs villes du pays. Dans une interview accordée à Jeune Afrique, le Colonel Yark indique que des dispositions sont prises pour éviter que des fous mettent à mal la sécurité des biens et des personnes.

Les partisans de l’opposition descendent dans les rues les 20 et 21 septembre. Aux mêmes dates, le parti au pouvoir a également prévu des manifestations pour éviter toute révolution au Togo et défendre les institutions démocratiques et exiger par la même occasion que les réformes soient faites dans le consensus.

Plusieurs personnes voient des risques de débordement et d’affrontements… mais aussi de répression de la part des forces de l’ordre et de sécurité surtout en ce qui concerne les manifestations de l’opposition.

Le ministre Yark Damehane avance qu’il n’y aura pas de répression même si les organisateurs s’inscrivent habituellement dans « un jeu, qui s’apparente à des techniques de provocation ».

«… leur jeu… est de montrer des images de dispersion de leurs manifestations, avec des bombes lacrymogènes. Ce genre d’images fait toujours sensation, nous l’avons bien compris », a-t-il dit dans l’entretien.

Le Colonel Yark explique que c’est pour éviter des incidents que les pouvoirs publics ont défini avec les organisateurs un itinéraire bien clair qui sera encadré.

« C’est nous qui avons intérêt à ce que les choses soient calmes. Ils doivent le comprendre. Ils demandent souvent des choses impossibles, mais nous faisons des concessions. Unir (Union pour la République, parti présidentiel) compte aussi marcher les 20 et 21 septembre. Devons-nous laisser tous les marcheurs, qu’ils soient proches de l’opposition ou proches du pouvoir, faire ce qu’ils veulent ? », questionne-t-il.

Le ministre précise par la suite que « dans tous les camps, il y a des fous ».

« Notre rôle est de ne pas permettre que des fous mettent à mal la sécurité des biens et des personnes. Là-dessus, je reste très ferme », a-t-il insisté.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on lundi, 18 septembre 2017 20:14
ADS 19b
TGCEL
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer