Kossivi Egbetonyo mobilise les acteurs touristiques pour l’atteinte des objectifs du PND Featured

Written by  Nov 12, 2019

Il s’est ouvert mardi à Lomé le 1er Forum sur le tourisme togolais. La rencontre est ouverte par le ministre en charge du tourisme, Kossivi Egbetonyo en présence de son collègue en charge de l’hydraulique villageoise, Kanfitine Tchede-Issa. Durant 2 jours, les acteurs du tourisme vont évoquer la contribution que ce secteur est appelé à apporter dans l’atteinte des objectifs du Plan national de développement (PND, 2018-2022), à travers ses 3 axes.

Avec le PND, les pouvoirs publics togolais ambitionnent de faire du pays une nation économiquement, socialement et démocratiquement solide et stable, solidaire et ouverte sur le monde. Et dans l’axe 1 de ce plan de développement, il est prévu de faire du Togo un hub logistique et un centre d’affaires de 1er plan dans la sous-région ouest-africaine.

Dans ce sens, il attendu que le développement du secteur touristique face du Togo, un grand centre de tourisme d’affaires. Ainsi, la part du tourisme dans la création de la richesse devrait passer de 4% du PIB à 6,2% en 2022, le nombre de visiteurs pour 100 habitants par an devrait évoluer de 3,2% en 2015 à 5 en 2022. En ce qui concerne les recettes, elles sont projetées à près de 700 dollars en 2022 contre 520 dollars actuellement. Toutes évolutions qui devront permettre de créer au moins de 10 000 emplois décents d’ici 2022.

C’est dans cette logique que le thème retenu pour ce forum est : « La place du tourisme dans le Plan national de développement (PND).

« Notre pays  dispose d’un important patrimoine touristique  composé d’éléments de la nature (mer, plage, lacs, flore, faune et paysages divers..), d’éléments culturels et  historiques (sites culturels, historiques et archéologiques, monuments, bâtiments d’architecture de différentes époques, us et coutumes, fêtes traditionnelles…), le tout doublé d’une tradition hospitalière  et d’un art culinaire reconnus. Point, dès lors,  n’est besoin d’indiquer que le tourisme est un potentiel précieux outil de lutte contre la pauvreté pour la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) », a déclaré Kossivi Egbetonyo.

Le ministre en charge du tourisme a insisté sur un défi important à relever. Il s’agit de la qualité de l’emploi dans les entreprises publiques comme privées, opérant dans le secteur, savoir,   les hôtels, les restaurants, les agences de voyages et de tourisme et les centres de loisirs.

Durant les 2 jours du forum, les participants auront à suivre plusieurs communications dont un bref rappel des axes du PND, les effets attendus du tourisme dans l’axe 1 du plan, la contribution du tourisme à l’atteinte des objectifs du PND à travers les 3 axes, le rôle des opérateurs privés du secteur touristique et des secteurs connexe pour l’atteinte des objectifs du PND. Les parts de l’hôtellerie, la restauration, les agences de voyages et de tourisme, les compagnies de transport aérien et terrestre, les loisirs, l’artisanat seront développées.

En 2018, le Togo a enregistré 712.000 touristes et se positionne en Afrique de l’ouest comme une destination touristique en pleine renaissance. Les recettes hôtelières ont été de 48 milliards de F CFA et le nombre d’emplois directs, de 8.000 dans le sous-secteur hôtelier. Le Togo était classé au  2ème rang mondial en termes de progression du tourisme d’affaires et de congrès, soit 46% entre 2016 et 2017.

Rappelons qu’il est dénombré au Togo  762 établissements d’hébergement, 135 agences de voyages et de tourisme et 125 restaurants, soit, au total, 1022 structures touristiques, à raison de 11 détenues par l’Etat et 1011, soit 98,92% détenus  par le secteur privé.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
TGCEL
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer