Didier A.

Didier A.

Ils sèmeraient la panique à Cinkassé depuis plusieurs mois mais ils viennent d’être stoppés par la force publique. Quatre individus appartenant à un réseau de vol ont été arrêtés mardi par la police nationale à Cinkassé. Les redoutables opèrent au Togo, au Ghana et en Côte d’ivoire. Leur arsenal a été saisi par la police.

On en sait un peu plus sur les 7 structures de microfinances qui ont vu leurs agréments retirés par le Ministère de l'Economie et des Finances depuis le début de cette année. La démarche entre dans le cadre d'un programme d'assainissement du secteur des microfinances au Togo. En dehors du reproche de non-conformité aux textes, ces systèmes financiers décentralisés (SFD) ne présagent aucune perspective de viabilité.

Le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) a  désormais des relais locaux pouvant l’appuyer dans le processus de réconciliation au Togo. Il s’agit de Comités locaux de paix qui ont été installés mardi à Lomé. 36 au total, ces structures devront aider le HCRRUN pour l’atteinte de ses objectifs.

La 3e session de la grande commission mixte Togo-Burkina Faso s’est ouverte lundi à Lomé. Les travaux sont co-présidés par la ministre togolaise de la planification et de la coopération, Tignokpa Demba et le ministre burkinabè des affaires étrangères, Alpha Barry. A l’occasion, le chef de la diplomatie burkinabè a salué l’apport du Togo en matière de renseignement dans la lutte contre le terrorisme au pays des hommes intègres.

Gerry Taama a une ambition : Démontrer en 2020 que le Togo peut avoir un autre président. Le président du Nouvel engagement togolais (NET, opposition) l’avait déclaré lors de son investiture pour la présidentielle de 2020. Pour ce faire, l’homme a investi le terrain depuis quelques jours. Le but est de redynamiser les bases du parti avant le scrutin prévu dans moins de 6 mois.

C’est à un grand oral que Gilbert Bawara s’est prêté dimanche. Le ministre togolais de la fonction publique, du travail, de la réforme administration et de la protection sociale est revenu sur l’actualité sociopolitique togolaise à 6 mois de l’élection présidentielle de 2020. Celui qui fait office de porte-parole du gouvernement togolais a abordé les questions liées à la loi sur les manifestations publiques, le problème des enseignants volontaires, la reconstruction du grand marché de Lomé, la candidature de Faure Gnassingbé à un 4e mandat sans oublier la dernière sortie de Tikpi Atchadam au sujet de 2020. M. Bawara affirme avec fermeté qu’il n’y aura pas de relecture de la loi Bodjona et avance que le leader du PNP est en perdition avant d’assurer que Faure Gnassingbé, un capitaine de bateau aguerri, devrait être de toute évidence candidat en 2020.

Le Mouvement patriotiques pour la démocratie et le développement (MPDD) a effectué sa rentrée politique 2019-2020 vendredi à Lomé. L’évènement a permis au bureau politique de rentrer les élus locaux et les parlementaires issus de cette formation politique que dirige Agbeyome Kodjo. Naturellement, le sujet lié à la Présidentielle de 2020 a été évoqué. L’ancien Premier ministre encourage l’opposition à construire une stratégie intelligente pour la réalisation de l’alternance en 2020. Dr Kodjo propose la mise en place rapide d’une CSRO.

Des candidats, il y en aura apparemment un maximum à l’élection présidentielle de 2020 au Togo. Les milieux politiques togolais s’agitent et les intentions et/ou propositions de candidatures se multiplient. Dernière annonce en date, celle des jeunes se réclamant du Mouvement des républicains centristes (MRC, opposition). Selon le groupe, Abass Kaboua devrait se porter candidat pour la présidence togolaise en 2020.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/user.php on line 271
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer