Une convention de partenariat a été signée vendredi entre la BB Lomé et l’université de Lomé. Il s’agit d’un contrat qui permettra à la brasserie d’accompagner la formation de la jeunesse. A son tour, l’Université va renforcer les capacités des cadres de cette entreprise pour leur épanouissement socioprofessionnel. En somme, un partenariat gagnant-gagnant selon les parties prenantes.

Initialement prévue pour le 21 octobre prochain, la rentrée académique à l’Université de Lomé n’aura plus lieu à cette date. Le Président de cette institution vient de communiqué le report. Dans un communiqué, Prof Dodzi Komla Kokoroko informe que la rentrée est repoussée au 18 novembre.

Le Cadre National des Etudiants et Elèves (CN2E) emboite le pas aux autorités universitaires de Lomé. Après la tournée nationale d’information et de sensibilisation à l’intention des nouveaux bacheliers, le  mouvement a ouvert samedi à Lomé une conférence publique sur le thème « Quelle formation choisir pour une meilleure vie professionnelle ? ». En dehors de l’information,  le CN2E s’engage à accompagner financièrement des étudiants durant leur parcours universitaire.

L’année universitaire 2018-2019 a été une année calme et sereine à l’Université de Lomé (UL). Pour le Collège des Délégués généraux c’est un fait notable pour une institution où les manifestations ou les plateformes revendicatives des étudiants sont jadis légions. De concert avec certaines associations, ils ont expliqué mardi à la presse les raisons qui sous-tendent ce changement d’atmosphère.  Pour eux, il y a désormais à l’UL une rupture avec le passé. Toutefois, ils lancement un nouvel appel pour une totale satisfaction.

L’Université de Lomé (UL) a bouclé lundi à Tsévié sa tournée nationale d’information et de sensibilisation des nouveaux bacheliers. Pendant une semaine, la délégation conduite par le directeur de cabinet de la présidence de l’université, Piyabalo Nabede a rencontré plus de 1000 nouveaux étudiants. A l’issue de la tournée, un bilan positif est dressé. L’UL promet réitérer le projet pour plus d’impact.

L’Université de Lomé (UL) accueillera cette année environ 10 000 nouveaux bacheliers. Elle devra héberger un certain nombre dans le cadre de son programme d’accompagnement aux étudiants. Mais les conditions de demande d’hébergement ne seront plus les mêmes. Grâce aux réformes en cours dans le temple du savoir, les nouveaux bacheliers qui logent dans les cités universitaires doivent procéder autrement à partir de la nouvelle rentrée académique.

L'université de Lomé part en croisade contre les échecs massifs dus à une mauvaise orientation des étudiants. Elle a démarré lundi à Dapaong (650 Km de Lomé), une tournée nationale d'information et de sensibilisation des nouveaux bacheliers. L'initiative fait partie des nouvelles réformes qui s'opèrent au niveau temple du savoir sous l’égide du Prof Dodzi Komla Kokoroko.

L’Université de Lomé est à la rencontre des nouveaux bacheliers à compter de lundi prochain. En effet, ces derniers ne disposent pas souvent des informations nécessaires pour choisir leur futur parcours de formation. La faute à l’absence de services d’orientation scolaire et professionnelle au secondaire. Et les conséquences sont immédiates dès l’arrivée à l’Université. Pour pallier à cette situation, le Président de l’UL, Dodzi Kokoroko annonc une tournée nationale pour rencontrer les nouveaux bacheliers dans les différentes régions du pays pour les entretenir sur les offres de formation universitaire.

La semaine dernière, le président de l’Université de Lomé a communiqué les conditions pour bénéficier des nouvelles offres de formation de Licence professionnelle. Une sortie qui a donné lieu à une incompréhension  au niveau des étudiants et de l’opinion. Mardi, Professeur Dodzi Komla Kokoroko détaille les informations, précisant que les frais d’inscriptions à l’université de Lomé restent inchangés.

Le Togo enregistre une bonne moisson à la 42e session des Comités Consultatifs Interafricains (CCI) du Conseil africain et malgache de l’Enseignement supérieur (CAMES). A l’issue des travaux qui se sont déroulés du 7 au 17 juillet, 22 enseignants-chercheurs des Universités du Togo ont décroché leur agrégation. Parmi les impétrants, 4 viennent de l’Université de Kara.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer