L'Union Européenne (UE) et le département des Yvelines-France sont préoccupés par l'assainissement de la ville d'Aného. Les deux entités ont lancé ce week-end dans ladite localité le projet d'Extension du service public d'assainissement non collectif à Aného (ESPANCA).

L'Union Européenne a besoin de L'avis de Faure Gnassingbe dans la renégociation des accords de Cotonou qui arrivent à échéance 2020. Louis Michel, l'émissaire de la commission de l'UE a été reçu dans ce sens vendredi par le Chef de l'État togolais.

Le chef de la délégation de l'Union Européenne au Togo, Nicolas Berlanga Martinez lance au nord du Togo un projet d'accès à l’eau et l’assainissement dans les communes de Mango et de Dapaong. C'était lors de sa visite en semaine aux personnes déplacées suite aux récents affrontements intercommunautaires qu'ont connus dernièrement ces localités.

15,5 millions d'euros, soit plus de 10 milliards de francs CFA, c’est le montant de l’aide budgétaire que l’Union européenne a décaissé en décembre 2016 aux autorités togolaises. Le décaissement fait suite à l'analyse des progrès dans la gestion des finances publiques. Selon la délégation de l’Union Européenne au Togo, l’appui est aussi la conséquence de l'engagement aux réformes souscrit par  le Togo via la prochaine signature du programme avec le FMI. 

Décentralisation, sécurité maritime, commerce, droits humains et jeunesse. Voilà l’essentiel des sujets qui ont meublé lundi le 17e dialogue entre le gouvernement togolais et l’Union Européenne à Lomé. La session a été co-présidée par le ministre togolais des affaires étrangères,  Robert Dussey et le Chef de la délégation de l’UE au Togo, Nicolas Berlanga-Martinez.

La 17e session du dialogue politique entre le gouvernement togolais et l’Union Européenne s’est ouverte ce lundi matin au ministère des affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration africaine. La rencontre est co-présidée par le ministre Robert Dussey et le Chef de la délégation de l’UE au Togo, Nicolas Berlanga-Martinez.

L'Union Européenne (UE) accompagne le plan national de développement du Togo (PND) avec une enveloppe de 500.000 euros soit 328 millions de francs CFA. Une convention a été signée dans ce sens par l'UE et le Togo mardi à Lomé. Le Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD) est aussi partenaire de la convention avec une part de 60 millions de francs CFA.

L'Union Européenne a signé vendredi avec le Togo, une convention de financement devant soutenir le pays dans la lutte contre les changements climatiques. Les documents ont été paraphés par le ministre togolais de l'environnement, André Johnson pour le Togo et  Karmenu Vella, commissaire de l'UE ainsi que les ambassadeurs de l'Union Européenne, Nicolas Berlanga-Martinez, de la France, Marc Fonbaustier et d'Allemagne, Christophe Sander. 

Début satisfaisant des travaux d'aménagement du 4ème lac et assainissement à  d'Akodessewa Kpota à Lomé à quatre mois du lancement.  C'est ce qu'une délégation de l'Union Européenne (UE), conduite par son commissaire, Karmenu Vella, est allée constater de visu vendredi. 

La décision du Togo à lutter contre la torture avec la mise en place d'un arsenal juridique compétent est félicitée par la délégation de l'Union Européenne  (UE). C'est l’essentiel d’une déclaration rendue publique mercredi à Lomé.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer