Le premier forum économique Togo-Union européenne se tiendra les 13 et 14 juin 2019 à Lomé. Cette rencontre est organisée conjointement par la Présidence de la République, le gouvernement togolais, la Délégation de l’Union européenne au Togo et le secteur privé du Togo. Elle se place dans la ligne droite du Programme National pour le développement (PND). Les 100 projets bancables peuvent toujours être soumis jusqu'au 12 mai prochain.

Le premier forum économique Togo-Union européenne se tiendra les 13 et 14 juin 2019 à Lomé. Cette rencontre est organisée conjointement par la Présidence de la République, le gouvernement togolais, la Délégation de l’Union européenne au Togo et le secteur privé du Togo. Elle se place dans la ligne droite du Programme National pour le développement (PND).

Les autorités togolaises dédient un portail internet au Forum économique Togo-Union européenne. Il s’agit du www.forumtogo-ue.tg  lancé lundi à Lomé par le ministre du commerce, de l’industrie, du développement du secteur privé et de la promotion locale. Le site permettra de maintenir les contacts réguliers entre les organisateurs et les participants, avant, pendant et après le forum. Le lancement du site a été couplé de l’appel à projets pour la sélection de 100 projets bancables.

Le Gouvernement togolais a lancé mercredi à Lomé les activités du 1er Forum économique Togo-Union Européenne, prévu à Lomé du 13 au 14 juin prochains. L’évènement s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan national de développement (PND) 2018-2022 qui fait du secteur privé, le partenaire clé devant contribuer à sa réussite. Environ 300 entrepreneurs dont 150 venus des pays de l'Union Européenne et 150 venus du Togo sont attendus à ce rendez-vous économique. De hauts fonctionnaires togolais et représentants d'institutions internationales sont également annoncés.

Le gouvernement togolais et l'Union Européenne ont tenu mardi à Lomé la 19e session de leur habituel dialogue politique. Cette session a permis d'aborder, entre autres, la question des prochaines élections législatives au Togo et les principaux développements au sein de l'Union Européenne (UE). La délégation de l'UE a insité sur la nécessité de décrisper l'atmosphère politique nationale pour favoriser des élections acceptées par tous.

Le Groupe des 5, composé des ambassades d’Allemagne, des Etats‐Unis d’Amérique, de France, la délégation de l’Union européenne et la coordination du système des Nations unies au Togo suivent de près l’évolution du problème politique togolais et les efforts en cours pour sa résolution. Mardi,  ces chancelleries ont appelé le pouvoir à poursuivre les mesures d’apaisement. De même, elles demandent à l’opposition de participer au recensement.

Le gouvernement togolais a signé mardi dernier avec le Fonds monétaire international (FMI) et l'Union européenne (UE), une convention portant sur un projet d'assistance technique en gestion des finances publiques. Le ministre de l'Economie et des Finances, Sani Yaya a paraphé le document au nom du Togo. Vincent Vire, le Chargé d'affaires par intérim de la Délégation de l'Union européenne au Togo, et Lewis Murara, le chef de la mission et économiste principal au Département des Finances Publiques du FMI ont également apposé leur signature.

Le 4è lac sis à Akodesséwa a été inauguré jeudi par le Chef de l’Etat togolais, Faure Essozimna Gnassingbé, en présence de Neven Mimica, Commissaire européen à la coopération internationale et au développement. L’aménagement du 4è lac s’inscrit dans le cadre du Projet d’Aménagement Urbain du Togo 2  (PAUT II), un projet de drainage des eaux pluviales. Il devrait protéger des milliers de loméens contre les inondations et garantir le développement économique de la zone portuaire ainsi que les quartiers environnants.

L’Union Européenne a observé mercredi 9 mai, la journée de l’Europe. Cette journée a été marquée à Lomé par une réception donnée par Cristina Martins Barreira, la cheffe de la Délégation de l’Union Européenne au Togo. Plusieurs personnalités du pays ont pris part à cette soirée. Dans son intervention de circonstance, la diplomate européenne a estimé que les amis du Togo ne veulent pas voir le pays sombrer dans la spirale de l’incertitude. Elle a profité de l’occasion pour lancer un appel aux acteurs de la crise politique.

Le gouvernement togolais a bénéficié d’un important financement de l’Agence française de développement (AFD), de l’Union européenne et de la Coopération allemande. Plusieurs conventions ont été signées dans ce sens mardi à Lomé avec le ministère des finances. Ces financements permettront de développer dans les secteurs de l’énergie, du développement local et de l’amélioration des conditions de vie des populations par la réhabilitation de pistes rurales.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer