L’Association Togolaise des Consommateurs (ATC) s’engage pour la normalisation des factures d’eau au Togo. L’organisation saisie par plusieurs consommateurs sur des anomalies survenues dans l’établissement de leurs factures d’eau, depuis l’application des nouveaux tarifs d’eau, rassure. L’ATC vient de saisir la Direction Générale de la TdE afin qu’une solution soit vite trouvée.

La consommation d’eau potable fournie par la Togolaise des Eaux (TDE) sera désormais onéreuse. Dans un arrêté interministériel en date du 09 août, le gouvernement décide de revoir à la hausse le prix de vente d’eau potable sur tout le territoire. Dans le même temps, l’Ordre national des médecins et l’Association des médecins privés du Togo annoncent une augmentation des tarifs de leurs prestations à partir du mois de septembre.

Le système tarifaire actuel à la TdE est conçu dans le souci d’aider les foyers à faible revenus à accéder à l’eau potable à moindre coût et à la volonté de décourager le gaspillage d’eau. Mais dans la pratique, il a été remarqué que la première tranche qui est la tranche sociale ne bénéficie pas aux ménages pauvres. Plutôt avec le système tarifaire, tous les clients qui consomment 10 m3 payent le coût de toute la tranche sociale. La Société togolaise des eaux décide de faire la part des choses afin de redonner au service d’eau son caractère social. Ainsi, un recadrage du tarif de vente d’eau est prévu pour rétablir la justice et l’équité sociale en évitant que les plus démunis prennent en charge des nantis.

La Société Togolaise des Eaux S.A (TDE) honore son engagement à relever le défi d’accès à l’eau potable et aux services d’assainissement adéquat aux populations togolaises. Elle a ouvert vendredi une nouvelle agence à Agou-Gadzépé dans la préfecture d’Agou (90 km au nord-ouest de Lomé). L’Agence TDE d’Agou-Gadzépé devra mettre fin au calvaire des habitants de la localité et favoriser l'accès à l'eau potable dans la préfecture.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer