La contractualisation des hôpitaux a permis d’enregistrer une augmentation du taux de fréquentation. Le projet mis en œuvre depuis le 15 juin 2017, d’abord à Atakpamé et à Blitta, s’est étendu progressivement à partir de l’année 2018 à 5 autres hôpitaux. La contractualisation qui bénéficie de l’aval du Chef de l’Etat togolais est un succès à tout point de vue selon le ministre togolais de la santé. Pour Moustafa Mijiyawa, les résultats du projet sont satisfaisants. La contractualisation va s’étendre dans le courant de cette année 2020 à 8 nouvelles formations sanitaires dans le cadre d’un projet avec la Banque Mondiale, en attendant une extension totale dans les prochaines années. Pour le ministre, les résultats impressionnants poussent à œuvrer pour la pérennité du projet.

La CEDEAO compte assurer la protection sanitaire des populations de la sous-région grâce à l’approche « Une seule santé ». Il s’agit d’un concept mis sur pied par les organisations spécialisées de la santé humaine et animale, depuis qu’il a été établi que 60% des maladies humaines sont d’origine animale. Durant la semaine dernière, des  experts des pays de la Cédéao, réunis à Lomé, ont  fait le bilan  des initiatives menées en lien avec cette approche.

Un cas de fièvre de Lassa a été découvert au Togo la semaine dernière. Et le premier cas enregistré est décédé le mardi, selon une note signée et publiée par le ministère de la Santé et de la protection sociale. Il y aurait éventuellement d’autres cas non maîtrisés sur l’étendue du territoire national. Une situation qui provoque une vive inquiétude auprès du grand public, qui a les regards tournés vers le ministre de la santé.

Le bihebdomadaire d’information « L’Alternative » livre  le Prof Mustafa Mijiyawa  à la Ligue des Consommateurs du Togo (LCT). L’organisation de défense des droits des consommateurs demande  des comptes au ministre de la santé et la protection sociale au sujet d’une affaire d’usage de matériels périmés au service de traumatologie du CHU Sylvanus Olympio. Se basant sur les révélations du journal, l’association des consommateurs exige une enquête pour démasquer les auteurs de ces actes criminels.

Le 28 juillet prochain, la Communauté internationale observe la journée nationale contre l’hépatite. Le thème retenu est : « Agir contre l’hépatite: dépister, traiter ». Plusieurs activités sont prévues au Togo dans le cadre de cette journée. En dehors de l’Etat, des initiatives privées sont prises pour renforcer cette lutte et sauver la population togolaise. C’est dans ce sens que l’agence Nouvelle Formule Sanitaire (NFS-Togo) a organisé jeudi une conférence de presse pour sensibiliser et faire découvrir les traitements alternatifs de ces maladies.

Les Togolais retiennent désormais leur souffle. Le  ministère de la santé et de la protection sociale vient d’apporter des éclaircissements sur la suspicion d’un cas de la Fièvre  Lassa  qui serait enregistré dans l’hôpital du district sanitaire N°2 de Lomé.  Le suspect  souffre plutôt d’une hémorragie pulmonaire, selon le Prof Moustafa Mijiyawa.

Le Syndicat des praticiens hospitalier du Togo (SYNPHOT) exige désormais la démission du ministre Moustapha Mijiyawa en charge de la santé. En assemblée générale vendredi au Centre hospitalier universitaire Sylvanus Olympio de Lomé (CHU-SO), cette organisation syndicale a lancé une nouvelle grève sèche de 3 jours pour la semaine prochaine pour obtenir la satisfaction de sa plateforme revendicative. Par la même occasion, le Synphot appelle à la fin du « harcèlement contre les médecins-professeurs » par l’entremise de la gendarmerie nationale.

Le ministère de la santé  et de la protection sociale a confirmé mercredi  la présence dans les marchés togolais  de certains produits laitiers, contaminés à la salmonelle. Dans un communiqué, le Prof Moustapha Mijiyawa appelle la population à la vigilance et somme les opérateurs économiques de retirer ces produits de la circulation.

Le ministre de la santé Professeur Moustafa Mijiyawa évalue les premiers jours de la contractualisation du CHR d’Atakpamé et du CHP de Blitta. Vendredi à Atakpamé, le ministre a tenu dans ce sens une rencontre avec les autorités administratives et responsables des départements sanitaires. Le but est de faire la synthèse des acquis des activités.

Le monde entier célèbre ce 12 mai la journée internationale de l'infirmière. Thème retenu cette année : "la profession infirmière, une voie faite pour diriger: atteindre les objectifs de développement durable. Au Togo l'événement a été marqué par une session de réflexions. Occasion pour le département national de la santé de rappeler au corps infirmier les défis à relever dans le futur.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer