L’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) et le Centre de Droit Public (CDP) de l’Université de Lomé ont dédicacé mardi un nouveau livre sur les marchés publics. Il s’agit du tome 2 de « Contentieux des marchés publics : commentaires des décisions du Comité de règlement des différends (CRD) de ARMP 2015-2016-2017 ». L’ouvrage se veut un outil d’aide à la décision. Ce nouveau recueil a été élaboré sous la direction du Président de l’Université de Lomé Dodzi Komla KOKOROKO et Aftar Touré Morou.

L’Agence Nationale de Promotion et de Garantie de Financement des Petits et Moyennes Entreprises (ANPGF) continue ses séances de formation à l’intention des entrepreneurs. Elle a organisé une nouvelle séance de « Mercredi de l’entrepreneur » ce jour à Lomé. A l'occasion, il a été expliqué aux jeunes et femmes entrepreneurs les démarches à entreprendre pour bénéficier de l’accompagnement de l’ANPGF dans le cadre de la mesure des 25% des marchés publics.

Le Conseil National de la Jeunesse (CNJ) réagit à l'annonce du Chef de l'Etat relative à l'augmentation du quota sur les marchés publics à accorder aux jeunes. L'institution a organisé la semaine dernière une journée de sensibilisation et de réflexion sur les opportunités et les défis liés à l'accès des jeunes aux marchés publics. L'activité a eu lieu à Kpélé-Adéta et a été axée sur le thème "Comment optimiser l'accès des jeunes aux marchés publics ? ".

Le Centre de Droit Public (CDP) de l’Université de Lomé et l’Autorité de Régulation des Marchés publics (ARMP) tiennent depuis mardi sur le campus universitaire de Lomé, un colloque international sur la problématique des contrats de partenariat dans la commande publique. La rencontre ouverte par le Professeur Dodzi Komla Kokoroko, permettra d’analyser la pertinence et les incidences du projet de directive de l’UEMOA portant contrats de partenariat public-privé sur les droits nationaux.

La ministre en charge de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Victoire Tomégah-Dogbe a présenté jeudi à la presse l’état des lieux de la mise en œuvre de la décision du président togolais de réserver 20% des marchés publics aux jeunes et femmes entrepreneurs et sur le guichet unique entrepreneurial. La rencontre a été essentiellement focalisée sur le contexte et la justification de la mise en place de la Task Force et ses résultats.

Sur l'initiative du Conseil National de la Jeunesse (CNJ),  les jeunes entrepreneurs ont entamé lundi à  Lomé une formation sur la préparation de soumission dans les marchés publics. La session de formation devra à terme donner aux participants les moyens de comprendre les grands principes guidant la commande publique au Togo. Elle a été ouverte par René Kapou, Directeur général de l'Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP).

L'Agence Nationale de Promotion et de Garantie de Financement des Petites et Moyennes Entreprises (ANPGF) joue sa partition dans l'amélioration des procédures de passation des marchés publics au Togo. Elle compte mettre fin aux pratiques malveillantes sur l'usage de faux documents que font plusieurs opérateurs économiques dans le montage de leurs dossiers d'appel d'offres. Elle a placé son 6è "Mercredi de l'entrepreneur" de l’année sur "la passation des marchés publics: cadre législatif et institutionnel: exécution et suivi des contrats".

Le Conseil National de la Jeunesse(CNJ) a ouvert lundi à Lomé  une formation de neuf jours sur la présentation des dossiers de soumission aux marchés publics à l'intention des jeunes entrepreneurs du Togo.  L'initiative vise à permettre à ces jeunes d'accroître leurs capacités à saisir les opportunités que leur offre le secteur des marchés publics.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer