L’économiste togolais prend de nouvelles responsabilités à l’Université de Lomé. Kako Nubukpo est devenu depuis jeudi le nouveau Doyen de la Faculté des sciences économiques et de gestion (FASEG). Il était seul candidat en lice et a obtenu 100% des suffrages exprimés.

Kako Nubukpo a-t-il une fois reconnu avoir raconté des contre-vérités sur le franc CFA depuis 15 ans ? Il semble que non et l'ancien ministre togolais de la prospective et de l'évaluation des politiques publiques n'a pas apprécié les propos tenus mardi à Lomé par le Directeur national de la BCEAO. Le Prof Kako Nubukpo a annoncé mercredi son intention de poursuivre Kossi Tenou en justice mais réclame également un débat public avec son ex-collègue sur la gestion du Franc CFA.

Si le Togo connait une accalmie depuis les élections législatives du 20 décembre 2018, la crise sociopolitique n’est pas pour autant résolue. Les réformes constitutionnelles et institutionnelles ne sont toujours pas faites et la crispation reste entière, même si l’on n'assiste plus aux actes de violences. L’ancien ministre de la Prospective et de l’évaluation des politiques publiques énumère les voies et moyens pour une résolution durable du problème togolais. Pour le Prof Kako Nubukpo, la majorité et l’opposition sont dans une erreur en n’appréhendant pas le problème dans son entièreté.

Kako Nubukpo, engagé pour l’abolition du franc CFA, un système monétaire qui constitue un frein au développement des pays qui en sont encore tributaires, prend un nouveau grade dans le domaine économique. L’économiste est depuis quelques jours un professeur titulaire des Universités.

Kako Nubukpo quitte définitivement ses fonctions de directeur de la francophonie économique et numérique au sein de l’Organisation Internationale de la Francophonie. C’est l’ancien ministre togolais de la prospective et de l’évaluation des politiques publiques lui-même qui l’annonce. La bonne nouvelle est que le Prof. Nubukpo ne chômera pas. L'économiste togolais a commencé à revendre ses compétences ailleurs.

Il a déjà perdu son poste de ministre au Togo pour cause de ses prises de position au sujet du Franc CFA. L’économiste togolais, Kako Nubukpo perd également son poste de Directeur de la Francophonie numérique pour n’avoir pas fait de cadeau au président français, Emmanuel Macron qui a réagi de façon "imprécise et déshonorante" sur la question de cette monnaie coloniale qui maintient les ex-colonies françaises dans la « servitude volontaire ». Mardi dernier, l’ancien ministre togolais s’est vu notifié dans un premier son limogeage et par la suite la suspension de son poste de Directeur de la francophonie numérique au motif que certains chefs d’Etat auraient protesté contre sa réponse adressée à Macron. Le professeur Nubukpo n’a pas manqué de répondre à la Francophonie.

Kako Nubukpo reste engagé dans son combat pour l’abolition du franc CFA. Dans une tribune qu’il vient de publier, l’ancien ministre togolais de la prospective et de l’évaluation des politiques publiques persiste que le système monétaire de la zone franc est un frein au développement des pays qui en sont encore tributaires. Il appelle les dirigeants africains à prendre leur responsabilité suite aux récentes déclarations des dirigeants politiques et économiques français.

Quatre jours après sa conférence-débat sur le thème : « le Franc CFA, une servitude volontaire », Kako Nubukpo, ancien ministre togolais de la Prospective et de l'Evaluation des politiques publiques opère une nouvelle sortie. Le partisan d’une réforme du Franc CFA revient présenter ses excuses aux présidents togolais Faure Gnassingbé et ivoiriens Alassane Ouattara suite à la polémique suscitée par sa déclaration.

Le Professeur Kako Nubukpo a animé mercredi à l’université de Lomé, une grande conférence-débat. La thématique de cette conférence ne pouvait être que celle du Francs CFA. Occasion pour l’ancien ministre togolais d’aborder les conditions de sa non-reconduction dans le gouvernement actuel.

Kako Nubukpo, le Directeur de la francophonie numérique ne finit pas d’impacter le monde économique avec ses idées. L’homme qui porte le flambeau du débat sur le franc CFA, a dirigé la rédaction de l’ouvrage collectif « L'envol de l'Epervier : le défi de l'émergence togolaise ». L'ouvrage vient de décrocher le Prix du livre économique francophone.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer