Le Togo attend un nouveau Forum les 13 et 14 Décembre prochains. C’est une initiative du mouvement Jeunesse Active pour le Développement Social (JADS). Le forum est soutenu par le Ministère de Développement à la Base, de l’Artisanat et de la Jeunesse. L’objectif est de remobiliser les énergies de la jeunesse, de redonner espoir à jeunesse togolaise.

Au Togo, la plupart des citoyens n’ont pas de pièces d’identité. De la naissance au passeport, c’est seulement une infime partie de la population qui en possède. Et depuis quelques jours, les services en charge de la délivrance du certificat de nationalité, de la carte d’identité et du passeport sont bien sollicités. Alors qu’on croyait que l’imposition du permis de conduire en est la cause, la réalité est toute autre. Des milliers de jeunes togolais cherchent leurs passeports pour quitter le pays. Depuis, c’est de l’indignation au niveau de l’opinion. Et la question qui se pose est comment les retenir ?

Wake up mind, une association panafricaine basée au Congo Brazzaville annonce l’organisation à Lomé d’une conférence de consensus Togo le 12 octobre prochain. C’est une rencontre entrepreneuriale qui est placée sous le thème  « la formation, l’orientation et l’insertion professionnelle des jeunes : défis perspectives ». Loin d’être une panacée, la rencontre est initiée dans le but d’aider la jeunesse africaine en général et celle togolaise en particulier à trouver des solutions à ses problèmes.

Le ministre togolais de l’Agriculture, de la production animale et halieutique a rencontré jeudi à Lomé de potentiels partenaires de l’opération Téléfood. Koutéra Bataka entend ainsi mobiliser plus de 800 millions de Fcfa pour financer 1000 entreprises suivant les concepts de « Camp mobile du Futur » et de « OMAP ». A l’occasion, une proposition inédite a été faite par King Mensah pour inciter les jeunes à retourner à la terre.

La Journée internationale de la jeunesse (JIJ) de cette année n’est pas passée inaperçue  à Binah (446 Km de Lomé). Dans le cadre de cette célébration du 12 août, le Conseil Préfectoral de la jeunesse de Binah (CPJ-Binah) a invité l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi (ANPE) qui a informé les jeunes de la localité des différentes opportunités d’emploi de l’heure. De même, le Projet de  Promotion des Activités Génératrices de Revenus et Olympique (PAGRO 2019) a été mis en œuvre.

La 10 è édition du programme Vacances Utiles et Citoyennes (VUC)  a été lancée lundi à Lomé par le ministre en charge du développement à la base. L’événement s’inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale de la Jeunesse (JIJ) placée cette année sous le thème « Transformer l’éducation ». A l’occasion, Victoire Tomegah-Dogbe a invité tous les acteurs à réfléchir à une éducation de qualité pour les enfants togolais.

Le Réseau National Multi-Acteurs de Protection Sociale du Togo (RNMA-PS Togo) a démarré jeudi à Lomé une rencontre sur la problématique de l’emploi. Il s’agit d’une séance de restitution des conclusions et recommandation de l’atelier sous-régional de formation sur les stratégies d’employabilité des jeunes  au plan national à l’endroit des organisations membres des réseaux nationaux. A l’issue des travaux, la déclaration de Lomé sur l’employabilité des jeunes sera diffusée afin d’encourager les Etats à œuvrer pour l’auto-emploi et l’insertion professionnelle des jeunes.

Le ministère en charge de la jeunesse organise, comme il est de coutume depuis quelques années, des concerts de fin d’année dédiés à la jeunesse. Cette année, la ville de Dapaong a ouvert le bal de cette célébration.  Après Dapaong, Kara a eu droit à son spectacle le 2 janvier dernier.

Engagement pour l’Avenir (APE) a observé samedi à Lomé une après-midi  festive pour la première fois de son histoire. L’événement s’est déroulé au lycée Tokoin Centre et a permis à la jeunesse togolaise de s’égayer et de célébrer les valeurs civiques et citoyennes. C’était une aubaine pour le président du mouvement, Kamal Adjayi d’inviter les jeunes à sortir du clivage politique et à s’engager pour le développement du Togo.

Le Conseil national de la jeunesse (CNJ) est décidé à accompagner les organisations de jeunes pour leur permettre d’être plus efficaces et efficientes et s’impliquer pleinement dans la dynamique du développement du Togo. La faîtière des organisations et mouvements de jeunes a ouvert jeudi à Lomé une session de renforcement des capacités de 35 leaders d’association de jeunes membres du CNJ sur « le rôle de la jeunesse dans la mise en œuvre de la feuille de route de l’Union Africaine et l’exploitation du dividende démographique ».

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer