Le 2e Forum de la jeunesse africaine « BANJUL 2019 » s’est ouvert mardi dans la capitale gambienne. La rencontre organisée par l’Unesco, le Réseau panafricain des jeunes pour la culture de la paix (PAYNCOP), AAPI, HCDH… a mobilisé plus de 150 participants venus des pays africains. Le Togo est représenté à cette rencontre.

L’Association Internationale des Femmes et Jeunes Leaders (AIFJL) poursuit la promotion des valeurs citoyennes auprès des jeunes. Elle a ouvert vendredi à Lomé un cadre de discussion à l’intention des organisations des jeunes pour leur inculquer les valeurs axées sur la citoyenneté responsable. L’objectif final est de renforcer l’engagement citoyen des participants pour qu’ils contribuent  au développement du Togo. 

Au Togo, la plupart des citoyens n’ont pas de pièces d’identité. De la naissance au passeport, c’est seulement une infime partie de la population qui en possède. Et depuis quelques jours, les services en charge de la délivrance du certificat de nationalité, de la carte d’identité et du passeport sont bien sollicités. Alors qu’on croyait que l’imposition du permis de conduire en est la cause, la réalité est toute autre. Des milliers de jeunes togolais cherchent leurs passeports pour quitter le pays. Depuis, c’est de l’indignation au niveau de l’opinion. Et la question qui se pose est comment les retenir ?

La Journée du livre chrétien se perpétue au Togo. Pour la 4è fois consécutives, l’événement instauré  par les Presses bibliques africaines s’est tenu samedi à l’Eglise des Assemblées de Dieu, temple de la Foi-Lomé II. La journée a été organisée par les Groupes Bibliques universitaires et scolaires du Togo sur  le thème « La fornication ».

L’Agence Nationale de Promotion et de Garantie de Financement des Petits et Moyennes Entreprises (ANPGF) continue ses séances de formation à l’intention des entrepreneurs. Elle a organisé une nouvelle séance de « Mercredi de l’entrepreneur » ce jour à Lomé. A l'occasion, il a été expliqué aux jeunes et femmes entrepreneurs les démarches à entreprendre pour bénéficier de l’accompagnement de l’ANPGF dans le cadre de la mesure des 25% des marchés publics.

Le Réseau National Multi-Acteurs de Protection Sociale du Togo (RNMA-PS Togo) a démarré jeudi à Lomé une rencontre sur la problématique de l’emploi. Il s’agit d’une séance de restitution des conclusions et recommandation de l’atelier sous-régional de formation sur les stratégies d’employabilité des jeunes  au plan national à l’endroit des organisations membres des réseaux nationaux. A l’issue des travaux, la déclaration de Lomé sur l’employabilité des jeunes sera diffusée afin d’encourager les Etats à œuvrer pour l’auto-emploi et l’insertion professionnelle des jeunes.

Le Conseil National de la Jeunesse (CNJ) réagit à l'annonce du Chef de l'Etat relative à l'augmentation du quota sur les marchés publics à accorder aux jeunes. L'institution a organisé la semaine dernière une journée de sensibilisation et de réflexion sur les opportunités et les défis liés à l'accès des jeunes aux marchés publics. L'activité a eu lieu à Kpélé-Adéta et a été axée sur le thème "Comment optimiser l'accès des jeunes aux marchés publics ? ".

Le ministère en charge du développement à la base a tenu jeudi à Lomé sa revue annuelle 2018 et a élaboré des Plans de travail et de budget annuel (PTBA) de 2019. Le taux d'exécution de la lettre de mission du ministère en 2018 a chuté de 2% comparativement à celui de l’année dernière. Il est désormais à 94% contre 96% en 2017. Sur le plan financier le taux moyen d’engagement est quant à lui de 72,16%.

« Le Jade-Pour la Vie » a lancé mardi la 4e édition de son exposition dénommée « Expo Tent-Sex » au CEG Boka-Nyékonakpoé, à Lomé. Cette édition de la campagne d’éducation d’échange et de conseil sur la santé sexuelle et de reproduction en milieu scolaire et extrascolaire sera axée sur les grossesses précoces et les IST/VIH .

Les jeunes pensionnaires du Centre d’observation et de réinsertion sociale des jeunes en difficulté de Cacavéli ont bénéficié mercredi d’un important lot de fournitures scolaires. C’est un don de la Direction générale des filiales du Groupe Bolloré au Togo. Il a été remis aux bénéficiaires par Charles Kokouvi Gafan, le Président Directeur Général des filiales Bolloré au Togo en présence de Stanislas Bileba, le Secrétaire général du ministère en charge de l’action sociale ainsi que des Chefs services et Directeurs des filiales du Groupe Bolloré au Togo.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer