5 jeunes nigérians ont été lynchés lundi à Lomé et n’ont eu la vie sauve que grâce à l’intervention des forces de l’ordre et de sécurité. Ils étaient accusés d’avoir tué une jeune fille togolaise après avoir couché avec elle. Une accusation fallacieuse d’une prostituée qui a induit la foule en erreur. L’acte a été condamné par la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) et certaines organisations de la société civile togolaise. De même, l’on apprend que la péripatéticienne à l’origine de l’incident est activement recherchée par la police.

5 ressortissants nigérians ont failli perdre la vie dans un lynchage populaire lundi à Lomé. Accusés d’avoir tué une jeune fille togolaise après avoir couché avec elle, ils n’ont eu la vie sauve que grâce à l’intervention des forces de l’ordre et de sécurité.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer