L’association Cœur solidaire en collaboration avec Pro-CEMA a lancé jeudi à Lomé le projet intitulé « L’excellence au féminin : jeunes leaders ». L’initiative vise d’une part à accompagner les actions de la promotion de la femme togolaise et d’autre part à créer une émulation auprès des jeunes filles. Elle entend toucher environ 1500 étudiantes de 10 établissements d’enseignement supérieurs publics et privés des régions maritime et de la Kara.

L’Agence Nationale de Promotion et de Garantie de Financement des Petits et Moyennes Entreprises (ANPGF) continue ses séances de formation à l’intention des entrepreneurs. Elle a organisé une nouvelle séance de « Mercredi de l’entrepreneur » ce jour à Lomé. A l'occasion, il a été expliqué aux jeunes et femmes entrepreneurs les démarches à entreprendre pour bénéficier de l’accompagnement de l’ANPGF dans le cadre de la mesure des 25% des marchés publics.

La communauté internationale célèbre ce mercredi 31 juillet 2019, la Journée de la Femme Africaine. Au Togo, cet évènement qui est à sa 57e édition est placé sous le thème : « Le Plan national de développement (PND), un levier pour l’autonomisation de la femme togolaise ».  Occasion pour Esther Ayele Gabiam d’appeler les femmes togolaises à plus d’ardeur, de détermination et de courage dans leurs tâches quotidiennes.

La Communauté Mère du Divin Amour (CDMA) annonce la 3è édition de la fête des mères dénommée « la femme est un don de Dieu » du 21 au 26 mai prochains à Lomé. L’événement est placé sous le thème « C’est pour détruire les œuvres du diable que le fils de Dieu est apparu ». L’objectif cette année est d’aider les femmes à se décharger une fois pour de bon de leurs fardeaux,  après la restauration des foyers aux éditions précédentes.

Le Programme de Consolidation de l’état et du monde associatif (Pro-CEMA) soutient la politique de promotion d’égalité des sexes au Togo. Pour ce faire, il a lancé mardi à Lomé, le projet « Egbé Nana » dans le but de renforcer la participation des femmes et des jeunes filles dans la vie publique et politique locale. Au-delà, le Pro-CEMA veut contribuer à l’atteinte des objectifs du Plan National du Développement (PND).

L'association Bloc du Futur a organisé samedi à Kouvé un gala de football féminin sur le terrain du collège Christ-roi. Organisé dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la femme, ce tournoi a regroupé 4 équipes des établissements secondaires de la localité. Le coup d'envoi du tournoi a été donné par le chef canton de Kouvé, Togbui Messan Agboyibo.

Le monde entier a observé vendredi la journée mondiale des droits de la femme. L'ancienne ministre béninoise, Reckya Madougou a saisi l'occasion pour s'adresser à ses sœurs du Bénin mais également du monde. Dans un message intitulé "Femme, qu’aucune rage ne te pousse à la résignation!", l'ancienne garde des sceaux estime que les conceptions des politiques, des services et infrastructures ne devraient plus se faire sans les femmes.

Le Mouvement des Jeunes Promoteurs de la Paix (MJPP) a lancé vendredi la première édition de son projet « Ambassadrice de Paix ». Il s’agit d’un projet qui vise à mettre en valeur le rôle primordial de la femme dans la préservation de la paix. Le lancement a enregistré la participation du ministère en charge de la formation civique et celle du ministère en charge de la promotion de la femme.

« Ensemble, Le Togo » célèbre sa première journée internationale de la femme. Et déjà le mouvement porté sur les fonts baptismaux en 2017 fait les choses en grand. Il tient depuis ce vendredi à Lomé une conférence-débat sur le thème « penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement ». L’événement est couplé d’une mini- foire et du lancement de la Prestigieuse Académie de l’Ensemble, le Togo (PAELT), un projet destiné aux jeunes créateurs d’emplois.

La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) donne le ton à la journée du 08 mars, édition 2019 au Togo. Dans le cadre de cette journée internationale de la femme consacrée aux droits de la femme, la Commission sensibilise depuis ce jeudi à Lomé les populations du canton de Bè sur la « dévolution successorale au Togo suivant le code des responsables et de la famille ». La rencontre vise essentiellement à aider les femmes à connaitre leurs droits relatifs à la dévolution successorale pour mieux les revendiquer.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer