Après l’Université de Lomé, l’Institut national d'assurance maladie (INAM) a posé ses valises samedi à l’Université de Kara. L’organisme public en charge de la couverture maladie y tient la Journée de l’assurance maladie des étudiants (JAME). La démarche de la structure dirigée par Myriam Dossou-d'Almeida est de parvenir, tout comme à Lomé, à l’assurance maladie des étudiants de Kara.

Le Centre des Œuvres Universitaires de Lomé (COUL) a lancé lundi la 3è édition des journées culturelles de l’Université de Lomé. La cérémonie de lancement a été présidée par Kafui Kpégba, 2e  vice-présidente de L’UL. Cette année, l’évènement est axé sur l’entrepreneuriat en milieu étudiant.

L’Institut national d'assurance maladie (INAM) entame l’assurance maladie des étudiants. A la suite de la journée de l’assurance maladie des étudiants, cet établissement public, dirigé par Myriam Dossou-d’Almeida a remis officiellement samedi des kits INAM à 500 étudiants de l'Université de Lomé. Après cette phase pilote, le projet sera étendu à tous les étudiants.

L’Institut national d’assurance maladie (INAM) est déterminé à trouver des solutions aux problèmes de santé chez les jeunes notamment les étudiants. Quelques jours après la Journée de l’assurance maladie des étudiants, cet organisme public en charge de la mise en œuvre de la politique de protection sociale a tenu samedi dernier un jogging. Plusieurs étudiants ont pris part à l’évènement pour construire une santé solide.

La Journée de l’assurance maladie des étudiants s’est ouverte vendredi à Lomé. Initié par l’Institut national d'assurance maladie (INAM), l’évènement se veut un cadre d’échanges et de concertations pour la mise en œuvre de l’Assurance maladie universitaire. Les travaux ont démarré sous la coprésidence de la 2e Vice-présidente de l’Université de Lomé, Kafui Kpégba et de la Directrice générale de l’INAM, Myriam Dossou-d’Almeida.

L’Institut national d'assurance maladie (INAM) se mobilise pour une couverture santé universelle au Togo. A peine les journées dédiées aux séniors bouclées, cet établissement public en charge de la protection sociale se tourne vers la couche juvénile, notamment les étudiants. La structure dirigée par Myriam Dossou-d'Almeida organise vendredi à l'Université de Lomé, la journée de l'assurance maladie des étudiants.

L’Association Action et Solidarité (AAS) a formé gratuitement des centaines d’étudiants de l’Université de Lomé samedi sur des techniques de la prise de parole en public. L’initiative a été menée en collaboration du Haut Conseil de Coordination des Associations et Mouvements Estudiantins. L’objectif visé est d’amener ces étudiants à s’assumer, à s’exprimer et à convaincre en cas de la prise de parole.

Des étudiants des universités publiques et privées du Togo projettent des retrouvailles sur le 23 novembre prochain à Lomé. Ces retrouvailles auront lieu dans le cadre d’un événement dénommé « MiléTop ». L’évènement constitue une occasion de rassemblement des étudiants de tous les horizons pour un partage d'expérience.

Des centaines de lycéens et étudiants réfléchissent sur les métiers de l’avenir, l’entrepreneuriat et l’engagement citoyen. Ils sont réunis depuis mercredi à Kara dans le cadre d’un forum organisé par Le Haut Conseil de Coordination des Associations et Mouvements Estudiantins (HaCAME). L’activité est soutenue par les présidents des 2 universités officiels du Togo (Lomé, Kara). C’était une occasion d’évoquer le rôle de la jeunesse dans la réussite du PND.

Le Cadre National des Etudiants et Elèves (CN2E) emboite le pas aux autorités universitaires de Lomé. Après la tournée nationale d’information et de sensibilisation à l’intention des nouveaux bacheliers, le  mouvement a ouvert samedi à Lomé une conférence publique sur le thème « Quelle formation choisir pour une meilleure vie professionnelle ? ». En dehors de l’information,  le CN2E s’engage à accompagner financièrement des étudiants durant leur parcours universitaire.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer